Blablaterama ..le blog politique et poetique

Blablaterama ..le blog politique et poetique

Les moments cultes de Jacques Chirac

Il y a plus de 20 ans, Jacques Chirac devenait président de la République française, 17 mai 1995 au 16 mai 2007... Retour sur les séquences télévisuelles marquantes de sa carrière.

Hommage.

 

chirac.gif

 

Surpris par le direct (1979 et 1981)

Alors qu'il devait réaliser un duplex depuis sa résidence en Corrèze, Jacques Chirac a été mis en l'antenne plus tôt que prévu. Résultat: le téléspectateur surprend le président du RPR en train de remonter ses chaussettes avant de taper dans le dos de sa femme assise à ses côtés.

 

 

Rebelote en 1981 où le maire de Paris attend pour passer à l'antenne.

 

 

 

Avant le 2ème tour de l'élection présidentielle de 1988, François Mitterrand et Jacques Chirac s'affrontent lors d'un débat retransmis sur Antenne 2. Quand l'actuel président de la République tient à appeler son adversaire «Monsieur le Premier ministre», ce dernier réplique: Ce soir, je ne suis pas le Premier ministre et vous n'êtes pas le président de la République, nous sommes deux candidats... vous me permettrez donc de vous appeler Monsieur Mitterrand». Une phrase restée culte.

 

 

 

Lors d'un voyage présidentiel en Israël, Jacques Chirac s'écharpe avec les services de sécurité du pays qui sont censés le protéger. «What do you want? Me to go back to my plane and go back to France? (Que voulez-vous? Que je reprenne mon avion pour rentrer en France?)

 

 

 

Une expression restée dans les annales. Interrogé par Élise Lucet en direct d'Angoulème, Jacques Chirac invente un mot pour évoquer le financement oculte du RPR: «Je suis indigné par le procédé, indigné par le mensonge, indigné par l'outrance...Il doit y avoir des limites à la calomnie...Aujourd'hui on rapporte une histoire abracadabrantesque».

 

 

 

En campagne pour sa réélection présidentielle en 2002, Jacques Chirac prononcera une phrase qui restera célèbre. Pendant une visite dans une ferme, le candidat répète maintes et maintes fois: «C'est loin mais, c'est beau»


 

 

Les caméras de Yann Barthes repèrent, lors d'un discours de Bernadette Chirac en Corrèze, la plan drague de Jacques Chirac. Le plus drôle? Lorsque la femme de l'ancien président s'en aperçoit. Elle jette alors un regard noir à son époux.


 

source

 



18/06/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres